Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Association des Anciens Combattants Russes de Gallipoli

28 juillet 2009 | Association des Anciens Combattants Russes de Gallipoli

 

Samedi 28 octobre 1933 à 21h.

Grand Concert-Bal de l'Association des Anciens Combattants Russes de Gallipoli, au profit des membres malades, invalides et de la Caisse de Secours.

La croix noire en haut du carton d'invitation représente la "Croix de Gallipoli" (1920-1921) instaurée par le général Wrangel et portée par les anciens du camp.

L'Association des anciens de Gallipoli est l'une des plus importantes associations russes de l'émigration. dans les années trente elle regroupait plusieurs dizaines de milliers d'anciens militaires de l'armée des volontaires et de leurs familles. Elle fut créée à Gallipoli par le général Wrangel en 1921.

Le général Wrangel négocie avec les Alliés l'hébergement de 130 000 personnes dont près de 70 000 militaires à Gallipoli, qui devient avec l'ïle grecque de Lemnos une importante colonie de peuplement russe. Les russes émigrés sont installés dans des camps de fortune et vivent dans le dénuement gardés par des soldats français. Des cantines, un cimetière (près de 350 émigrés russes y furent enterrés), des écoles sont construites qui abritent près de 3 000 enfants. Le camp de Gallipoli est évacué en 1921.
Le 22 novembre 1921, pour le premier anniversaire de l'arrivée des soldats russes, une association d'anciens combattants fut créée dont le général Wrangel devint président à vie. Un monument fut érigé mais il sera détruit par un tremblement de terre durant la seconde guerre mondiale. En 1961, une copie réduite du monument fut érigée dans le cimetière russe de Sainte Geneviève des Bois près de Paris.

 

 Cette association avait des ramifications dans les principales villes françaises et dans les principales capitales de l'émigration russe.

Cette association organisait l'aide aux chomeurs, l'aide juridique, elle ouvrait des coopératives, organisait des cours de formation militaire et publiait de nombreux journaux.

En structurant l'activité des anciens soldats de l'armée blanche elle luttait contre l'infiltration des agents soviétiques dans les organisations russes. Toute personne s'inscrivant à l'association devait décrire en détail ses états de service durant la guerre civile, les témoignages se recoupaient, les soldats et officiers retrouvaient en exil leurs camarades de combat qui pouvaient témoigner de leur engagement politique.

Le général Miller, successeur du général Koutiépoff à la présidence de l’Association des Anciens Combattants russes (enlevé en 1930), disparaît à son tour en septembre 1937, en plein Paris, enlevé par les agents soviétiques.
Ces enlèvements restent à ce jour des énigmes historiques quant à leur déroulement et les conditions de la mort des deux généraux de l'armée des volontaires.

08:49 Publié dans Armée des volontaires, armée blanche, Associations, écoles, unions russes, Gallipoli, Spectacles | Lien permanent | Commentaires (31) | Tags : armée blanche, russie, émigration russe, gallipoli

Commentaires

je suis un des 4 fils de Ivan Kalitventzeff, à ce que je sais, sous-lieutenant d'un régiment de cosaques du Don.
Mon père a vécu à Marche-en-Famenne et y est enterré. il s'est comporté de façon exemplaire face aus Allemends pendant la guerre, et cela lui a coûté la vie en août 1944.
Nous avons bien soin des photos de lui et de son groupe d'officiers. Il a gagné sa vie en faisant de l'acrobatie à cheval au début, puis s'est établi assez vite comme fermier d'élevage.
Maman en était profondément amoureuse.

Écrit par : Boris kalitventzeff | 22 septembre 2009

Bonjour

je suis descendant russe et mon grand pere a fait la campagne des glaces.Je cherche le livre suivant
↑ Pashkov P.V., Orders and the decorations in the Civil War 1917-1922, Paris, 196

En avez vous un exemplaire scanner a tout hasard.
Savez vous qui pourrez m'aider pour en avoir un exemplaire
Merci de votre réponse
cordialement
François YEROKINE

Écrit par : YEROKINE | 21 novembre 2012

Bj

Je possède une carte de mon père ( union nationale des combattants "" unis comme au front "" Société affiliée a l' " union des cosaques russes anciens anciens combattants "" 8, rue François Copé ..Paris 15 eme ..

Existe il des archives ..

Merci de votre attention ..

cordialement

Marcelle Galkine .

Écrit par : galkine | 06 mai 2013

Bonjour,

Soucieuse de remonter le passé et l’ascendance de mon oncle, je m’adresse à vous.

Pouvez-vous me diriger vers la structure qui me permettra d’atteindre cet objectif ?

D’avance, je vous remercie pour vos conseils.

Colette Besomi – Ile de la Réunion.

P. S. 1 - Mon oncle s’appelait Georges CHOUBINE né à Kharkov le 20/03/1902 de Nicolas CHOUBINE et Marie *****.
Il est décédé à Ecquevilly le 31/01/1969.

Écrit par : BESOMI | 21 août 2013

Mon père avait 18 ans quand a commencé la révolution. Il était de Odessa. Son frère ainé, Vladimir, à fait la "Marche des glaces" avec les Volontaires". Mon père et son autre frère, Anatole, ont participé aux combats contre les rouges avec des aller-retours incessants en Ukraine au gré des combats. Les trois frères se sont ensuite retrouvés en Crimée, puis à Gallipoli, pour enfin embarquer pour la Bulgarie et errer en Roumanie et finir en Tchécoslovaquie avant d'arriver en France.
Je garde précieusement la médaille (Couronne d'épines traversée d'un glaive) de la marche de Glace) et l'insigne de Gallipoli (Croix noire et or avec Gallipoli, 1919-1920), et quelques photos.
Enfin, j'ai, écrit par mon père, le récit de cette époque, document témoignage d'un jeune homme pris dans cette tourmente.
Je serai intéressé par tous les documents photo notamment de Gallipoli.
Merci.

Écrit par : Kiritzé-Topor Paul | 22 décembre 2013

Je suis la fille du lieutenant colonel nikiforoff Nicolas un ancien des combattants de Gallipoli.Auriez vous dans vos archives des renseignements le concernant.IL est né à Kharkov et a fait ses études dans l'école des ingénieurs à st Petersbourg ( château du tsar Paul I° )
je me tiens à votre dispsition pour d'autres renseignements.
Je possede "son journal"intime ou il décrit sa vie d'étudiant à st Petersbourg merci de bien vouloir me repondre

Écrit par : sorba | 26 janvier 2014

Bonjour Sorba ;

Avec un ami on va regarder , vous pouvez me contacter a mon adresse mail si vous souhaitez une traduction de son journal intime ..

Cordialement

Écrit par : galkine | 26 janvier 2014

Pour Sorba ......................http://volunteerarmy.ru/otezd-iz-gallipoli-v-bolgariyu.html

Liste des volontaires du 2eme bataillon de choc Kornilov à Gallipoli, venant de Crimée. Au numéro 206 il y a un lieutenant Nikoforov Nicolas.

bien a vous ..

Écrit par : galkine | 26 janvier 2014

Liste des volontaires du 2eme bataillon de choc Kornilov à Gallipoli, venant de Crimée. Au numéro 206 il y a un lieutenant Nikoforov Nicolas................................ http://volunteerarmy.ru/otezd-iz-gallipoli-v-bolgariyu.html

Écrit par : galkine | 26 janvier 2014

Vous avez semble-t-il une liste des volontaires de l'armée Kornilov.
Mon père et ses 2 frères ont été en Crimée avec cette armée puis à Gallipoli. Leur noms : Vladimir, Anatole et Michel KIRITZE-TOPOR. Wladimir a eu la médaille de la Marche des Glaces (N° 258), que je possède et mon père Michel m'a donné son insigne de Gallipoli (Croix Noire bordée de blanc avec inscrit : Gallipoli 1920-1921).
Vladimir était officier et Michel a commencé, au camp de Gallipoli, une formation de sous-officier (Il était étudiant au moment de la guerre civile à Odessa).
Avez-vous des références sur vos listes de ces trois Kiritzé-Topor.
Merci de votre réponse.

Écrit par : Kiritzé-Topor Paul | 27 janvier 2014

Bonjour ;
Mr Kiritzé-Topor Paul vous êtes médecin ...
Auteur : Paul KIRITZÉ-TOPOR |
Preface : Michel REYNAUD
Editeur : ELSEVIER / MASSON
Je suis encore en recherches ..
Bien a vous ..

Écrit par : galkine | 29 janvier 2014

Je remercie ceux qui ont repondu à ma demande.
je suis arrivée à traduire le journal de mon père merci pour votre proposition
merci àGalkine pour son information.en effet au 206 j'ai bien trouvé un Nikiforoff nicolas sauf que mon père était militaire de carrière issu d'une grande ècole militaire de st Petersbourg ,son grade ètait lieutenant colonel cela ne correspond pas au 206......
Merci pour tous les renseignements que vous pourriez trouver le concernant
Bien à vous

Écrit par : sorba | 29 janvier 2014

Bonjour Sorba ;

Si vous publiez le journal de votre père pouvez me permettre de le lire
Je vous joint le lien de http://www.gallipoli.fr/ ( Union des descendants des combattants Russes de Galipoli...)

Bien a vous ..

Écrit par : galkine | 29 janvier 2014

Merci Galkine de ces réponses.
Je suis bien effectivement l'auteur de plusieurs livres dont celui préfacé par M. Reynaud et édité chez Elsevier-Masson.
Merci d'avoir pris ma demande en considération concernant mon père et ses deux frères ayant séjourné à Gallipoli.
Comme vous je serai très intéressé par la lecture du journal du père de Sorba. Je pense que tout témoignage des acteurs de cet événement historique qu'a été la guerre civile comble un manque que les enfants d'émigrés ressentent.
Je possède les mémoires de mon père. Si certains le désirent je peux leur adresser via internet.
Bien à vous.
Paul Kiritzé-Topor

Écrit par : Kiritzé-Topor | 29 janvier 2014

Bonjour
je n'ai pas publié le journal de mon père je l'ai simplement traduit pour mes enfants .Dans celui ci il ne parle pas de son éxode mais de ses parents ,de son adolescence ainsi que de son admission à l'école prestigieuse d'officier ( ingénieur du génie
) sise chateau Michel , qui devint après la mort de Paul I le château des " ingénieurs " à st PETERSBOURG
Il s'agit d'un manusccrit qui a un peu vielli avec le temps et qu'il m'est difficile de scaner.
Cependant les memoires du père de Mr Kiritzé Topor m'interresseraient.
J'ai lu le livre de NICOLAS ROSS aUX SOURCES DE L'MIGRATION RUSSE BLANCHE ,qui m'a apporté des éléments sur l'éxode
Ma soeur est née dans les camps de gallipoli en septembre 1921
Bien à vous

Écrit par : sorba | 30 janvier 2014

je remercie GALIKINE pour son site qui est très interressant merci de m'avoir permis d'y acceder
Olga Sorba

Écrit par : sorba | 30 janvier 2014

A Sorba .
mail ... a.grigorieff@free.fr . il peut peut être vous aidez pour votre père ..
il y a également http://www.emigrationrusse.com/

A Paul Kiritzé-Topor...je vous joint mon adresse mail pour les mémoires de votre père ..
mgalkine@gmail.com

Cordialement

Écrit par : galkine | 31 janvier 2014

mon grand père Pierre PAPELOFF ne à Tchernigov le 30 juin 1897 était un soldat au 3ème régiment spécial d'infanterie 4ème compagnie de l'armée impériale russe qui a combattu à Salonique en 1916 où il a été blessé et rapatrié en France où il a fondé notre famille; je cherche des informations concernant les combats où il a été blessé, les conditions de son rapatriement, l'endroit où il a été soigné,et comment il s'est retrouvé en 1920 a rouvres en plaine en côte d'or ( bourgogne)

Écrit par : REMY Pierre | 08 février 2014

mon grand père Pierre PAPELOFF ne à Tchernigov le 30 juin 1897 était un soldat au 3ème régiment spécial d'infanterie 4ème compagnie de l'armée impériale russe qui a combattu à Salonique en 1916 où il a été blessé et rapatrié en France où il a fondé notre famille; je cherche des informations concernant les combats où il a été blessé, les conditions de son rapatriement, l'endroit où il a été soigné,et comment il s'est retrouvé en 1920 a rouvres en plaine en côte d'or ( bourgogne)

Écrit par : REMY Pierre | 08 février 2014

Bj .Remy Pierre

Avez vous le livret militaire de votre grand père pour attester le lieu de naissance , et pour bien en faire la traduction ...c'est le début ..

Galkine ..

Écrit par : galkine | 08 février 2014

Merci Galkine et par mail je vous envoie les mémoires de mon père.
Bien cordialement.
Paul Kiritzé-Topor.

Écrit par : Paul Kiritzé-Topor | 17 février 2014

Ok merci Paul Kiritzé-Topor.
bien a vous

Écrit par : galkine | 17 février 2014

Pour Olga Sorba.
Je peux comme pour Galkine vous adresser les mémoires de mon père. Quelle est votre adresse internet ?
J'ai lu aussi le livre de Nicolas Ross : "Aux sources de l'émigration Russe Blanche". Il m'a donné beaucoup d'informations complémentaires sur Gallipoli. Un document précieux.
Cordialement.
Paul Kiritzé-Topor.

Écrit par : Paul Kiritzé-Topor | 17 février 2014

Merci monsieur Paul kiritzé- topor,je veux bien recevoir le livre mémoire de votre pére vous trouverez ce -dessus mon adresse mail pour cela.Cordialement.
Olga Sorba

Écrit par : sorba | 04 mars 2014

Bonsoir, mais je ne vois pas votre adresse mail !
Cordialement.
Paul Kiritzé-Topor

Écrit par : Paul Kiritzé-Topor | 04 mars 2014

Je vous adresse mon adresse mail
Nikiforoff@numericable.fr
Merci et cordialement

Écrit par : sorba | 04 mars 2014

Bonjour Monsieur Paul kiritzé - Topor
Désireuse de retrouver le passé de mon oncle, je serais heureuse de lire le livre mémoire de votre père.
Mon oncle Georges Choubine a peut-être séjourné à Gallipoli et je cherche à "remonter" dans sa vie afin d'écrire son histoire.
D'avance, je vous remercie d'accéder à ma requête.
Colette BESOMI

Écrit par : BESOMI | 05 février 2015

Bonjour Madame,
je peux répondre à votre demande et vous adresser les mémoires de mon père. Pour cela il me faut un adresse mail. Merci de me la communiquer.
Bien amicalement.

Paul Kiritze-Topor.

Écrit par : Paul Kiritzé-Topor | 05 février 2015

Encore merci d'avance.

Écrit par : BESOMI | 05 février 2015

Je vous ai envoyé mon adresse mail mais il semble que ça ne fonctionne pas .
??? Que faire d'autre ?
Colette BESOMI

Écrit par : BESOMI | 05 février 2015

Je vous fais parvenir mon adresse par ce biais
codoran@orange.fr
J'espère que ça marchera.
Colette BESOMI

Écrit par : BESOMI | 05 février 2015

Les commentaires sont fermés.