Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mémorial de Gallipoli

28 juin 2007 | Mémorial de Gallipoli

Photo carte éditée au début des années vingt représentant le monument aux morts russes durant la guerre civile en 1920-1921. Monument érigé à Gallipoli. Près de 400 cartes ont été éditées sur ce camp de l'armée blanche situé à Gallipoli sur une presqu'île turque. Des milliers de soldats russes (premier corps d'armée) évacués de Crimée après la défaite du général Wrangel y vécurent dans des conditions très difficiles.

Le général Wrangel négocie avec les Alliés l'hébergement de 130 000 personnes dont près de 70 000 militaires à Gallipoli, qui devient avec l'ïle grecque de Lemnos une importante colonie de peuplement russe. Les russes émigrés sont installés dans des camps de fortune et vivent dans le dénuement gardés par des soldats français. Des cantines, un cimetière (près de 350 émigrés russes y furent enterrés), des écoles sont construites qui abritent près de 3 000 enfants. Le camp de Gallipoli est évacué en 1921.
Le 22 novembre 1921, pour le premier anniversaire de l'arrivée des soldats russes, une association d'anciens combattants fut créée dont le général Wrangel devint président à vie. Le monument fut érigé mais il sera détruit par un tremblement de terre durant la seconde guerre mondiale. En 1961, une copie réduite du monument fut érigée dans le cimetière russe de Sainte Geneviève des Bois près de Paris.

08:00 Publié dans Armée des volontaires, armée blanche, Gallipoli | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.