Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gouache de Nicolas Artamonoff

26 juillet 2010 | Gouache de Nicolas Artamonoff

 

 

Gouache sur papier datée de 1929 et située à Paris.

La vie de Nicolas Artamonoff reste peu connue.

On sait de lui qu'il est né le 26 avril 1884 à Rostov sur le Don ou à Odessa. Il émigre de Russie à Constantinople dans les années 1920, de nombreux dessins et gouaches datent de cette époque. On le retrouve à Paris dès la fin des années 20, où il se produit dans la troupe de Fédor Chaliapine en tant que choriste de l'Opéra russe de Paris (baryton). Il participe à de très nombreux concerts de bienfaisance en faveur de nombreuses associations russes.

En 1934 il dessine des esquisses pour la décoration du Conservatoire russe pour le bal de la Société d'entraide des chauffeurs de taxi russes. En 1936-1937 il organise une série de concerts à Clichy dans la banlieue parisienne en soutien à la paroisse orthodoxe de la ville et des associations prenant en charge les enfants russes. A cette époque il est membre du Cercle des artistes chanteurs russes, de l'Union des créateurs littéraires et artistiques (1940). Le 31 mai 1942 il chante à la Cathédrale russe Saint Alexandre Nevsky, rue Daru à Paris, lors de l'office à la mémoire des écrivains et artistes russes morts en émigration.

Pendant l'occupation il fut selon certaines sources concierge dans un immeuble parisien. Dans les années 1951-1953 il participe au conseil de l'Union des avocats russes.

Nicolas Grigorievitch Artamonoff est mort le 18 février 1963 à Paris, il est enterré au cimetière russe de Sainte Geneviève des Bois près de Paris.

On lui doit des illustration du "Dit du Prince Igor" qui à ma connaissance ne furent jamais publiées.

Toute information sur cet artiste exceptionnel serait la bienvenue.

 

A voir aussi le blog Bibliophilieemigrationrusse.

 

Sources : Dictionnaire biographique de l'émigration russe 1919-2000, Edition Naouka - Maison Marina Tsvétaieva. Rédacteurs Lev Mnoukhine, M.Avril, Véronique Lossky.

 

16:25 Publié dans Artamonoff Nicolas, Peintres, Sculpteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : artamonoff, art, russie, littérature

Les commentaires sont fermés.