Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'oiseau de feu "Jar Ptitsa" numéro 11

06 octobre 2007 | L'oiseau de feu "Jar Ptitsa" numéro 11

Onzième numéro de la célèbre revue "Jar Ptitza" (L'oiseau de feu) consacré au peintre Boris Grigoriev.

Grigoriev fuit la Russie en 1919 par la Finlande et s'installe à Berlin. Il y participe à de nombreuses
revues de l'émigration, illustre des livres. En 1921 il vient s'installer à Paris, il y expose à la galerie La Boëtie, des tableaux du cycle "Rasseia". Il expose également à la galerie J.Povolotzky. Durant cette époque il voyage beaucoup aux Etats Unis et s'installe souvent à New York pour l'hiver. En 1927, il s'installe à Cagnes sur mer où il est enterré et où une retrospective lui a été consacrée en 1978. Dans les années 1920-1930, Boris Grigoriev expose dans de très nombreuses galeries parisiennes et internationales.

Magnifique couverture de
Boris Grigoriev.

d75f793cf050c2573c4a9d7a9e37ed2f.jpg


Tous les aspects de l'art russe moderne étaient abordés dans cette revue dont le rédacteur artistique était Sacha Tcherny. Une grande place était réservée au ballet, au théatre, à la peinture, le ballet, la littérature etc..
La couverture de chaque exemplaire de la revue est une oeuvre d'art en soi. Les plus grands peintres de l'émigration russe y sont représentés,(
Gontcharova, Bakst, Bilibine, Koustodiev, Larionov, Tchekhonine etc..)

3ba9e0944692fbccffb5ca790a9ca148.jpg

" L'homme dans la cave" de Boris Grigoriev.

Des articles sont consacrés et illustrés par de très nombreux peintres :
Chagall, Soudeïkine, Maliavine, Grigoriev, Yacovlev etc.De nombreuses photos dont certaines resteront célèbres illustrent la revue.
Cinq numéros sont parus en 1921, les deux derniers réunis, (alors qu'au début la revue devait avoir un tirage mensuel, puis bi-mensuelle). Quatre numéros en 1922, trois en 1923 et un seul exemplaire en 1925 et 1926.

330253de04694f57071cd4f24a201e9d.jpg


Le tsar Fédor au théatre du MKhAT

Chaque exemplaire comporte une quarantaine de pages avec un résumé des articles en allemand.
La revue pouvait être commandée en France, Allemagne, Belgique, et même USA par Brentano's.
La poésie était représentés par
Balmont, Teffi, Khodassevitch, Sacha Tcherny etc.

Source : E.M Troubilova Russian Academy of Sciences

23:30 Publié dans Peintres, Sculpteurs, Revues, journaux | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : boris grigoriev, jar ptitsa, culture, russie

Commentaires

Bonsoir quel plaisir de découvrir le talent Russe c' est incontésté incontestable Vive la Russie!!! à bientôt ...

Écrit par : Bizart Corinne | 15 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.