Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aquarelle originale de Léon Bakst

17 mars 2007 | Aquarelle originale de Léon Bakst

Esquisse aquarelle pour le mystère de Gabriele d'Annunzio "La Pisanelle" (1913) par Léon Bakst (1866 Grodno-1924 Paris).

"Hier la répétition générale (de La Pisanelle) a connu un immense succès, la pièce s'est terminée par une ovation... Les applaudissements étaient répartis comme suit 1) Bakst, 2) Meyerhold, 3) De Parma, 4) Fokine. La fièvre dans les coulisses était grande, elle rappelait l'époque de V.F Komissarjevskaïa"
Lettre de Vsevolod Meyerhold à sa femme le 11 juin 1913
(in N.Volkov Meyerhold Leningrad 1929.)

En 1891, Léon Bakst voyage en Italie, en Allemagne et en France où il se lie avec Alexandre Benois et ses amis. Il travaille à Paris entre 1893 et 1899.
En 1898 il est l'un des fondateurs du mouvement "Le Monde de l'Art", il participe à de très nombreux journaux en Russie, (Le Monde de l'Art, Trésors artistiques de Russie, Apollon, Zolotoe Runo, Satyricon etc. Il dessine éalement des cartes postales restées célèbres. Au début du siècle il peignait de nombreux portraits du monde des lettres et des arts, des paysages.
Il s'installe en 1910 à Paris. Là c'est une suite d'expositions, de travaux pour le ballet (ses célèbres esquisses de costumes des Ballets Russes), de voyages. Ses relations avec Diaguilev furent tumultueuses. Il continue à peindre le portrait de nombreuses personnalités dont
Ivan Bounine, Nijinsky, La Pavlova, Blaise Cendrars, Claude Debussy etc. Il est enterré au cimetière des Batignolles

13:45 Publié dans Ballets russes, Peintres, Sculpteurs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : léon bakst, la pisanelle, le monde de l'art, alexandre benois

Les commentaires sont fermés.