Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Théatre Balagantchik, Foire de Moscou

28 août 2007 | Théatre Balagantchik, Foire de Moscou

Programme du spectacle du Théatre Balagantchik à Paris au milieu des années vingt.
Couverture atypique de Alexandre Iacovleff (1887 Moscou- 1938 Paris). Iacovleff est surtout reté célèbre pour ses dessins et tableaux de la Croisière Noire en 1924-1925, et de la Croisière Jaune. Ses dessins, ses portraits à la sanguine d'esprit art-déco sont redécouverts depuis quelques années. Le dessin de cette couverture dans le style "mauvais goût russe" n'est pas caractéristique. Sans doute Iacovleff a-t-il réalisé cette couverture à la demande de son ami Choukhaïeff ( 1887 Moscou- 1973 Tbilissi) qui travaillait avec la troupe du Balagantchik.


"Paris ne saurait oublier les représentations données en octobre-Novembre 1922 à la Comédie des Champs-Elysées, où M. Jacques Hébertot, soucieux de n'offrir à son public que les spectacles les plus caractéristiques, les meilleurs et de la plus authentique qualité, avait convié le théatre Balagantchik.
La presse sut réserver à ces manifestations, l'accueil le plus chaleureux et l'on pouvait mesurer, à voir le sourire charmé des spectateurs, entre chaque tableautin de ces soirées, le délicat et inédit plaisir qu'ils y avaient pris.
Le théatre Balagantchik, qui continue celui de
la Chauve-Souris, présente des comédies, des opéras comiques, des drames, des pastorales en trois minutes. C'est un jeu d'artiste, une leçon de précision, en même temps qu'un divertissement en marge du théatre. S'adressant à une élite, le Théatre Balagantchik peut offrir un maximum de procédés, grâce à une somme d'apports individuels et altruistes (...)
Après avoir reçu, à Paris, le baptême du succès, le Théatre Balagantchik est allé se faire applaudir en espagne, en Hollande, en Belgique, puis à Nice et dans différentes villes de provinces françaises, où des salles enthousiastes connurent avec le talent des Efremova,et des Garchina, la séduction des peintres
Soudeïkine, Bakst, Choukaieff et Alexieff, qui, après avoir contribué à la gloire d'illustres compagnies, ont mis leur talent étrange et captivant au service du Balagantchik. "
Montsalvat

654e5b633e77538a400259bfc44ca228.jpg

Mme Garchina de l'Opéra de Pétrograd

a2588ee52dbd90e18b6cd1afef5dfee0.jpg


Melle Efremova du Théatre d'Art de Moscou (MKhAT)

23:15 Publié dans Théatre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : balagantchik

Les commentaires sont fermés.