Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Recueil "La jeune Russie"

02 avril 2007 | Recueil "La jeune Russie"

Recueil "La jeune Russie" édité à Paris en 1927. Recueil pour enfants édité sous la direction de Sacha Tcherny, illustré par Fédor Rojankovsky. Edition de l'Union des responsables urbains et des Zemstvos. Edition réalisée pour la "Journée de la culture russe"
Textes d'Alexandre Yablonovsky, A Kouprine,
Ivan Chmelev, Tikhon Polner, Sacha Tcherny, Michel Ossorguine, M Struve, Teffi.
Portrait d'Alexandre Pouchkine en couverture.
Prix 5 francs Dépôt de l'éditeur Association "Zemgor" 33, rue de Preny, Paris (17)

medium_Aldanov_008.jpg


Page de garde du Recueil

medium_Aldanov_011.jpg


Illustration de Fédor Rojankovsky "La salle de classe" avec un portrait de Pouchkine au mur.

medium_Aldanov_012.jpg


Illustration pour "Le Cadet" par Fédor Rojankovsky,poème de Sacha Tcherny.

Sacha Tcherny (Odessa 1880- Le Lavandou 1932) de son vrai nom Alexandre Glikberg.
En 1905, à Saint-Pétersbourg, il est déjà un journaliste connu publiant dans de nombreux journaux. Il participe à la célèbre revue "Satyricon" et publie des satyres, des pamphlets et des recueils de poésie.Il émigre en 1920 à Vilnius puis à Berlin. Il se fixe à Paris après un séjour à Rome. Ecrivain, poète, journaliste, il écrit beaucoup pour les enfants, participe à des revues, édite des livres, mène une vie littéraire très active dans le Paris russe.

Fédor Rojankovski est né 1891 en Lituanie, il est mort à New-York en 1970. Il émigre en 1920 à Paris où il devient un grand illustrateur de livres pour enfants. Il travaille chez Fernand Nathan pour la célèbre série des albums du "Père Castor".
En 1940 il part pour les Etats Unis où il poursuivra son travail d'illustrateur jusqu'à sa mort.

22:35 Publié dans Livres pour enfants, Rojankovsky Fédor, Tcherny Sacha | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sacha tcherny, fédor rojankovsky, rojan

Les commentaires sont fermés.