Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Le témoin de l'histoire" de Michel Ossorguine

15 février 2007 | "Le témoin de l'histoire" de Michel Ossorguine

Roman de Mikhail Ossorguine (1878 à Perm- 1942 France) (pseudonyme de Iljine) "Le témoin de l'histoire" roman de 269 pages édité à Paris en 1932. Dépôt de l'éditeur Librairie "Moskva". Roman sur la tereur des années 1905/1906 en Russie.
Michel Ossorguine est journaliste, écrivain. Il fut proche des socialistes révolutionnaires (SR) au début du siècle. Il fut réfugié de ce fait en Italie entre 1906 et 1916. En 1919, et en 1921 il est arrêté par les autorités soviétiques. Il travaille un moment à la célèbre "Boutique de livres des écrivains" (ou Petite librairie des écrivains) à Moscou (Knijnaia Lavka Pisatelei)
En 1922, Lénine l'expulse de Russie avec 150 autres intellectuels importants. Il s'installe à Paris et garde son passeport soviétique jusqu'en 1937. Il connait un grand succès aux USA en traduction. Pendant l'occupation nazie, il réside en zone libre et envoie courageusement des articles hostiles au nazisme et au communisme à la presse américaine qui les publie sous son vrai nom. M. Ossorguine publia une vingtaine de livres dont 5 romans.
Il était franc-maçon et reste connu pour son roman "Le Franc-maçon" décrivant les loges maçonniques de l'émigration russe.

medium_mn_ossorguine_nabok_005.jpg



Etonnante couverture constructiviste de Fédor Rojankovsky, plus connu pour ses illustrations figuratives que pour des compositions graphiques.
Fédor Rojankovski est né 1891 en Lituanie, il est mort à New-York en 1970. Il émigre en 1920 à Paris où il devient un grand illustrateur de livres pour enfants. Il travaille chez Fernand Nathan pour la célèbre série des albums du "Père Castor". En 1940 il part pour les Etats Unis où il poursuivra son travail d'illustrateur jusqu'à sa mort.

22:10 Publié dans Ossorguine Michel, Peintres, Sculpteurs, Rojankovsky Fédor | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : michel ossorguine, rojan, fédor rojankovsky

Les commentaires sont fermés.