Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vente au profit des enfants abandonnés du Foyer du Moulin de Senlis.

02 juillet 2007 | Vente au profit des enfants abandonnés du Foyer du Moulin de Senlis.

Vente au profit du foyer pour enfants russes de Montgeron, "Le Moulin de Senlis".

"Centre d'Aide - 3, rue François Mouthon Paris 15e -Foyer d'enfants du Moulin de Senlis, à Montgeron.

M............................................................
Nous organisons chaque année une VENTE au profit des enfants abandonnés du Foyer du Moulin de Senlis.
Nous vous serions profondément reconnaissants si vous vouliez nous aider dans cette oeuvre de solidarité...


Cet évenement est organisé dans les années qui suivent la difficile ouverture de foyer pour enfants (1953-1955). Le tract annonce une vente au profit de "ses enfants abandonnés " (sic). (On imagine les enfants de familles en difficulté résidant au Moulin distribuant ces tract et se découvrant "abandonnés"! )


Après la guerre, en 1953, Sophie Zernov ( qui signe le tract au nom du Comité) crée dans ce chateau néo-gothique du XIX, un orphelinat russe (orphelins et enfants de familles en difficulté) qui abrita jusqu'à 100 enfants.
Sophie Zernov (24 décembre 1899 Moscou- 1972 Paris) fut secrétaire générale de l'Action Chrétienne des Etudiants Russes de 1926 à 1931. Elle fut également secrétaire de l'I.R.O (Bureau International d'Aide aux Réfugiés) de 1948 à 1951.
Sophie Zernov achète le bâtiment du Moulin de Senlis en récoltant des fonds du milieu russe, pour 15 millions de francs de l'époque. Le bâtiment était en mauvais état et sans électricité. Un électricien russe à la retraite, Klavdi Petrovitch Tourtchanoff, travailla bénévolement un an, en habitant sur les lieux, pour électrifier les locaux. Des ventes de charité et des collectes permettaient de financer partiellement des travaux. Les enfants s'installèrent en 1955.
L'orphelinat ferma ses portes en 1975. Une statue du "Petit Prince" de Saint-Exupéry est longtemps restée dressée dans la cour près d'une fontaine. Une église dédiée à Saint Séraphin de Sarov fut construite par l'architecte Nikita Kovalenko, l'iconostase fut peint par le père Grégoire Krug (1918-1969), célèbre peintre d'icônes.
Au début des années 80 Alexandre Guinzburg initie au Moulin de Senlis un "Centre culturel russe" et un "Musée d'art russe contemporain" en exil. En 1988 cette initiative prend fin et les tableaux d'Alexandre Guinzburg sont transférés au 49, rue Quincampoix à Paris.

22:35 Publié dans Associations, écoles, unions russes, Montgeron, Le Moulin de Senlis | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moulin de senlis, russie, culture

Les commentaires sont fermés.