Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un prêtre russe au Creusot

14 décembre 2010 | Un prêtre russe au Creusot

Carte d'un prêtre orthodoxe russe à une correspondante parisienne écrite en 1965 en ancienne orthographe. Déjà la fin d'une époque.

"En vérité Il est Ressuscité !

Chère A. Alexandrovna !

Il y a 40 jours ma femme a eu une attaque, « congestion cérébrale ». Elle allait mal, maintenant elle va mieux progressivement.

Le temps est horrible : pluie, neige, il fait froid, humide. Il y a beaucoup de malades, 8 enterrements en un mois, bref notre colonie fond comme neige au soleil. Aujourd’hui à l’office des douze évangiles, il y avait très peu de monde à l’église, il me semble qu’il me faut partir dans une autre paroisse où il reste encore des gens vivants et plus jeunes.

Je m’agite, je circule, pas complètement en vain, il reste encore un peu de pratiquants.

Je vous envoie un journal catholique qui parle de l’ouverture de la paroisse orthodoxe d’Imphy (…)

Je suis toujours décidé de venir à Paris, je n’arrive pas à trouver le temps. Nous verrons après Pâques.

Avec amour, en Christ

Père Jean le 23/4/65

Le Creusot"

 

18:07 Publié dans Orthodoxie,théologiens, | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Selon toute vraisemblance, il s'agit du Père Jean Krasnobayev (1886-1980).
Pour plus de détail voir le dictionnaire d'Antoine Nivière (en russe) consacré aux clercs russes orthodoxes de l'Emigration (YMCA 2007).

Écrit par : potomok | 01 février 2011

Les commentaires sont fermés.