Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésies choisie de Dovid Knout

01 janvier 2007 | Poésies choisie de Dovid Knout

Livre de poésies de Dovid Knut édité à Paris en mai 1949 à 200 exemplaires. Quatres lithographies originales de Jacques Chapiro.
Jacques Chapiro ( 1887 en Russie- mort en 1972), il étudie aux Beaux Arts de Kiev, puis travaille pour le théatre dont celui de Meyerhold).
En 1925, il émigre et se fixe à Montparnasse à Paris où il va cotoyer les
artistes de La Ruche, passage Dantzig à Paris. ( Chagall, Kisling etc..).

Livre Broché de 190 pages.
Exemplaire n°41 signé par Dovid Knout et dédicacé à
Nadejda Teffi.

Teffi était déjà très connue en Russie avant la révolution, elle émigre en 1919 et devient très vite une des personnalités marquantes de l'émigration littéraire et artistique. Elle publie dans de très nombreuses publications et édite une quinzaine d'ouvrages.


medium_Bilibine_la_ruche_knut_011.jpg



Dovid Knout est né à Kichinev en 1900 est mort en Israel en 1955. Dovid Knout est arrivé à Paris en 1920. Il a ouvert un bar dans le quartier latin de Paris, a travaillé en réalisant des soies peintes.
Pour ses publications Dovid a adopté le nom de sa mère. En 1925 il participe à "L'Union des jeunes poètes".
Sa poésie était appréciée de Khodassévitch, et il fut publié dans de nombreuses revues de l'émigratrion russe.
Dovid Knout a créé avec
Nina Berberova, et Iouri Terapiano une revue : "La Nouvelle Maison" (trois numéros parus en 1926-1927).
Pendant le seconde guerre Dovid Knout a combattu dans les rangs de la résistance française. En 1944, sa seconde femme (fille du compositeur Skriabine), est tuée par la gestapo de Toulouse.

97c2bcea1ed16f671f97b6186974f1fa.jpg

Portrait de Dovid Knut extrait du recueil anniversaire des Dernières Nouvelles 1920-1930.

23:10 Publié dans Chapiro Jacques, Poètes de l'émigration russe, Teffi Nadejda | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Dovid Knout, Terapiano, Nina Berberova

Les commentaires sont fermés.